Quel type d’ampoule choisir pour un bon éclairage et moins de consommation ?

Quand on cherche à s’équiper en matière de lumière, on se place dans les rayons les plus économiques et qui offre un bon éclairage. Depuis l’existence des ampoules électriques, on a tendance à choisir celle qui consomme le moins. C’est tout à fait compréhensible, car les dépenses en énergie sont une lourde charge. L’avantage avec les nouvelles technologies, c’est qu’on investisse plus, pour espérer une consommation réduite et durable. Actuellement, plusieurs types d’ampoules sont disponibles sur le marché. Il y a l’ampoule à incandescence, l’ampoule halogène, l’ampoule fluocompacte ou néon et l’ampoule LED. Dans le choix de ces équipements d’éclairage, il faut tenir compte de quelques facteurs pour pouvoir dire laquelle est la plus rentable.

L’ampoule à incandescence

L’ampoule à incandescence a été créée vers la fin du XIX siècle. Elle dégage de la lumière grâce à un filament lorsqu’il est traversé par un circuit électrique. D’après les études effectuées, l’ampoule à incandescence à un impact négatif sur l’environnement. Normalement, sa production et son utilisation devraient être arrêtées depuis 2010, mais il continue à s’étaler dans certains magasins. Les études montrent qu’elle dégage plus de chaleur que de lumière. Elle tourne aux environs de 1000 à 1200 heures. En gros, l’ampoule à incandescence n’est pas vraiment rentable.

L’ampoule halogène

Il s’agit d’une petite amélioration de l’ampoule à incandescence. Pour être plus performants en matière de vie, les ingénieurs ont rempli l’ampoule de gaz halogène pour réduire l’usure du filament. Chimiquement, le gaz halogène capture les atomes de tungstène et petit à petit, le filament s’amincit. Au cours de son utilisation, des particules s’échappent, mais ne se collent pas aux parois de l’ampoule ; il revient sur le filament. Et au fil du temps, le filament finit par céder. Néanmoins, la durée de vie d’une ampoule halogène est plus longue que celle d’une ampoule à incandescence ; environ 2000 à 4000 heures.

Les ampoules fluocompactes ou néons

Ce type d’ampoule est considéré comme le plus économique qu’il soit. Le verre qui constitue l’ampoule est couvert d’une poudre fluorescente. L’espace vide de l’ampoule est rempli de gaz et de mercure à basse pression. À la suite d’une décharge électrique, il y a émission de rayonnement ultraviolet qui se transforme en lumière visible lorsque celui-ci est combiné à la poudre fluorescente. Elle dure huit fois plus longtemps que ceux des autres ampoules précédemment citées soient environ 8000 heures. L’ampoule fluocompacte est plus rentable que jamais.

L’ampoule LED

L’ampoule LED révolutionne le monde de l’éclairage. Il s’agit d’une source de lumière à la pointe de la technologie. Le LED était autrefois utilisé comme voyant lumineux dans les appareils électroniques. Les inventeurs ont exploité cette production de lumière pour en faire une ampoule performante avec la moindre consommation énergétique. Comparé à l’ampoule fluocompacte, il vaut au moins 13 fois en matière de durabilité. L’ampoule LED fonctionne à basse tension, mais dégage plus de lumière qu’il n’en faut. Pour avoir à la fois un bon éclairage et des économies, celle-ci dépasse de loin les autres types d’ampoules. Pour en trouver, allez sur https://www.ampouleled.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *